m'amies et cie

salon de papotages
 
AccueilPortailConnexionS'enregistrer



Partagez | 
 

 Les vieux remèdes redécouverts

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Coppélia
Admin
avatar

Messages : 3075
Date d'inscription : 16/12/2013
Age : 67
Localisation : lille

MessageSujet: Les vieux remèdes redécouverts   Dim 25 Oct - 11:55

nos grands-mères ne fréquentaient guère les médecins et savaient prévenir les maladies.
Certaines de leurs pratiques sont étudiées et remises au goût du jour
Vous pouvez partager dans ce forum votre savoir
Revenir en haut Aller en bas
http://mamiescie.forumactif.org
Coppélia
Admin
avatar

Messages : 3075
Date d'inscription : 16/12/2013
Age : 67
Localisation : lille

MessageSujet: Re: Les vieux remèdes redécouverts   Dim 25 Oct - 12:02

voici pour commencer les bienfaits du bouillon d'os (petit résumé des renseignements glanés sur le net)
Le bouillon d'os est riche en collagène (gélatine), calcium, en GAGs (glucosamine, chondrotoine notamment), magnésium, phosphore, silicium, souffre, potassium.
Le bouillon d'os est source de calcium, bon pour les articulations (GAGs), bon pour les intestins (gélatine), bon pour la peau et poils (collagène)
Il aide à évacuer les toxines
les os – ou les arêtes de poisson – contiennent beaucoup de nutriments essentiels.
Ils sont bons pour nos propres os, bien sûr, mais aussi pour nos ongles (plus durs et avec une pousse plus rapide), pour les cheveux. Ils participent aussi aux échanges musculaires et au bon fonctionnement du coeur.

Du collagène.
C’est la matière première du cartilage. Il participe à fortifier les os, les disques de la colonne vertébrale, mais aussi la peau, les ligaments et les tendons. C’est bon pour les personnes qui souffrent de problèmes articulaires comme l’arthrose.
On peut vérifier si le bouillon contient beaucoup de collagène s’il s’est gélifié après refroidissement.
TRUC pour accélérer le transfert des minéraux de l’os dans l’eau du bouillon :
Ajoutez une cuillère à soupe de vinaigre de cidre.
Aux nutriments apportés par la matière animale s’ajoutent ceux des légumes et des aromates : les mêmes minéraux encore, mais aussi des antioxydants, comme le béta-carotène de la carotte par exemple
Le petit défaut du bouillon à l’os : le taux de graisse !
La graisse est importante dans le bouillon, surtout avec les os à moelle, ou s’il y a de la peau. Ces acides gras saturés d’origine animale ne sont pas indispensables.
→ Trucs pour dégraisser le bouillon :
1- Au cours de la cuisson : retirez le surplus de graisse qui se forme avec un papier absorbant. C’est long et fastidieux.
2- Le lendemain, après une nuit au frais : retirez à la cuillère la couche de graisse qui s’est formée en refroidissant. C’est le plus facile. Mais il faut faire le bouillon la veille !
Exemple d'utilisation autrefois : « Quand j’étais petit, ma mère ne jetait jamais une carcasse de poulet sans l’avoir d’abord fait bouillir cinq heures à feu doux, avec de l’ail, du céleri, des carottes, du persil, des oignons et des herbes aromatiques. Cela produisait un bouillon salutaire pour résister aux rigueurs hivernales. »

La recette de base du bouillon
carottes, poireau, céleri, oignon (et plus encore selon les goûts)
du laurier, du thym
une carcasse ou des ailerons de volaille ; des os de boeuf à moelle, ou de veau, éventuellement de la viande
1 à 2 cuillères à soupe de vinaigre de cidre (pour aider le transfert des nutriments dans le bouillon)
Mélangez et laisser mijoter de 2 à 6 heures (petits bouillons à feu doux)
Laissez ensuite refroidir l'ensemble et mettez-le une nuit au réfrigérateur. Le lendemain écumez la graisse. Si les os utilisés sont riches en collagène, le bouillon aura gélifié.

Il est possible d'en faire une bonne quantité et de le congeler, sinon le bouillon se conserve quelques jours au réfrigérateur. Une astuce: mettez le bouillon dans des bacs à glaçons, que vous remettrez dans un autre contenant une fois congelés, vous ne prélèverez que la quantité nécessaire chaque jour. Il suffira de refaire bouillir quelques minutes avant de consommer.

Recette de Bouillon d'os par SophieMuaParis:
Les ingrédients (que du biologique pour guérir la flore)
1 Poulet entier biologique
vinaigre de cidre de pomme
1 oignon bio
carottes
courgettes
celeri (optionnel)
sel celtique (himalaya de guérande etc)
poivre noir biologique
Aromates (laurier romarin etc)
Curcuma (anti inflammatoire)
Placez tout un poulet fermier dans votre mijoteuse
Hachez tous les légumes et ajouter à la mijoteuse
Ajouter les épices et aromates citées plus haut
Remplissez d'eau filtrée ou eau de source de bonne qualité pas l'eau du robinet
Ajouter 2 cuillères à soupe de vinaigre de cidre de pomme non pasteurisé (alcalanisant et bon pour le systéme digestif)
Cuire à feu doux pendant environ 3/4 heures
retirer le poulet ou les morceaux de poulet ou d'autres viandes et légumes avec une - réserve pour d'autres plats si vous voulez.
Egoutter et réserver le bouillon dans des contenants fermés dans votre réfrigérateur ou congélateur.Vous en avez pour toute la semaine Buvez 3 ou 4 tasses de bouillon d'os chaud surtout ne jamais réchauffer au MICRO ONDES!!!!!
Revenir en haut Aller en bas
http://mamiescie.forumactif.org
 
Les vieux remèdes redécouverts
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Savigny-le-Vieux, 700 ans en spectacle.
» 1955 - Musée vieux Havre ...
» Bientôt il n’y aura plus que des vieux en Basse-Normandie !
» le vieux norrois dans la langue normande
» Odeur de "vieux"

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
m'amies et cie :: et si on s'occupait de son corps :: recettes de grand-mère-
Sauter vers: